Romantic in the city

Le rêve de princesse de Christina a débuté par la fin.
Petite fille, elle se mariait chaque fois que sa mère vaquait a ses occupations.

keira chatelaine

Peu importait les princes, elle ne quitterait pas son grand frère de toutes les manières .
La première robe qu’ elle a portée c est celle qu’ elle a dénichée, pliée dans du papier de soie, dans l armoire des  parents. Une robe vintage en dentelle blanche, légèrement jaunie par le temps, celle de la noce de sa mère …

mariage story

Ses premiers défilés elle les a faits sur les marches mouchetées de l escalier familial.
Les shoes de Cendrillon n étaient pas de vair mais de liège compensées, vestige royal de l ‘époque hippy de la reine mère. www.walkup-shop.com

Elle s est mariée bien des fois devant ses miroirs puis à quinze ans elle a abandonné les jupons pour se glisser dans un jean Lévis brut retroussé sur des converses.
Go to New York pour un rêve américain a la Natalie Wood.

film-west-side-story8

« MARIA »

marie

2 Replies to “Romantic in the city”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *